Mon enfant de 4 ans bégaie…

IMG_0076

« Mon enfant de 4 ans bégaie et je suis inquiète, car son bégaiement s’accentue de plus en plus… » 

Il est normal et légitime en tant que parent de s’inquiéter…Et votre enfant le ressent…

Consulter est la première chose à faire pour rassurer parent et enfant.

Il est préférable de prendre rendez-vous auprès d’une « orthophoniste spécialisée dans le traitement du bégaiement », afin de bénéficier d’une aide spécifique et de conseils adaptés à ce trouble du langage. 

Vous pouvez contacter l’Association Parole Bégaiement dont voici le lien :  http://www.begaiement.org/

ou voici les coordonnées du Secrétariat de l’APB :

  • Email : contact@begaiement.org
  • Adresse postale : Association Parole-Bégaiement BP 200 11 92340 Bourg la Reine FRANCE
  • Permanence téléphonique : 09 84 25 74 67

Vous trouvez sur ce site de nombreuses informations et conseils dont un petit livret à télécharger gratuitement. Voici le lien et le livret est en bas de la page : http://www.begaiement.org/parent/

Ou vous pouvez cliquez ici : Télécharger le PDF L’enfant et le bégaiement, document à destination des parents

Ce document a pour projet de rassurer les parents et l’entourage de l’enfant qui
bégaie en leur donnant des informations et des pistes de réflexions. Voici le sommaire :

1. Le bégaiement.
2. Pourquoi l’enfant bégaie-t-il ?
3. Que ressent l’enfant quand il bégaie?
4. Il est important de parler du bégaiement avec lui.
5. L’importance de la prévention.
6. Comment concrètement aider votre enfant ?
7. Les comportements de l’entourage à modifier.
8. Exemples de comportements à adopter dans des situations de la vie courante.
Conclusion et coordonnées utiles.

Voici des conseils extraits de l’article « Pour les parents, le bégaiement de l’enfant » dont voici le lien : http://www.begaiement.org/parent/

« Que faire pour aider votre enfant ? Quelques conseils :

  • Vous mettre à sa hauteur, en lui donnant le mot s’il bloque ou en l’amorçant avec lui pour l’aider.
  • Garder le contact visuel lors des blocages de l’enfant en le touchant gentiment pour le calmer.
  • Prendre un moment privilégié avec votre enfant seul à seul le soir et lui parler plus tranquillement en faisant des pauses.
  • Reformuler ce qu’il dit afin de l’aider à prendre en compte l’interlocuteur et à ralentir.
  • Poser une seule question à la fois et faire des commentaires.
  • Cadrer l’échange, c’est-à-dire veiller à ce qu’il vous parle lorsque vous pouvez l’écouter. De votre côté, soyez vigilant à l’écouter vraiment et n’hésitez pas à lui dire si vous ne pouvez pas.
  • Être attentif aux tours de parole.
  • Utiliser des renforcements positifs spécifiques et descriptifs pour lui donner confiance en lui. Par exemple dire « j’ai aimé ta façon de ranger tes jouets, cela m’aide vraiment » à la place de « c’est bien de ranger ». »

Je vous conseille également ce site très intéressant dont voici le lien : http://goodbye-begaiement.blogspot.fr/p/mon-enfant-begaie.html

Vous y trouverez de nombreux articles, des références d’ouvrages spécialisés pour les parents ou les enfants.

Comments are closed.